Publicité antisioniste payante : le CRIF en colère !

richard_prasquier Nous évoquions, dans notre précèdent article « Pour les antisionistes, c’est payant ! », l’initiative de 47 citoyens  israéliens –  dont plusieurs cinéastes – qui ont acheté une page de publicité dans le journal Libération, afin d’apporter leur soutien aux salles de cinéma Utopia pour leur décision de déprogrammer un film israélien, en réaction à l’attaque de la flottille humanitaire Free Gaza par Israël. La police de la pensée en France, autrement dit le CRIF, par la voix de son Président Richard Prasquier, vient de publier sur son site interne une lettre envoyée à Libération, afin de lui faire entendre son mécontentement.

On peut ainsi y lire tout l’agacement du CRIF, qui demande pourquoi le journal Libération ne va pas dans le sens des réactions qui condamnent les cinémas Utopia : « Alors que, dans ses éditoriaux, la presse française a dénoncé cette déprogrammation; alors que le Ministre de la Culture, le Quai d’Orsay, le Maire de Paris ou, par exemple, sept organisations professionnelles du cinéma se sont insurgées contre cette déprogrammation, affirmant leur stupéfaction et condamnant ce qu’elles qualifient de « prise d’otage de la culture » ; alors que de nombreuses associations (SOS Racisme, la LICRA…) ont exprimé leur colère, Libération semble réactiver ce dossier pathétique. Pour quelle raison Libération se démarque-t-il de l’avis unanime des uns et des autres, en publiant cette publicité ».

Le comble du ridicule est atteint lorsque le CRIF ose avancer comme argument l’illégalité en France du boycott : « Faut-il rappeler à Libération que le boycott qui est encouragé par Utopia et consœurs est une discrimination visée aux articles 225-1 et 225-2 du code pénal ? ». Richard Prasquier sait pertinemment qu’il ne s’agit ici même pas d’un acte de boycott, mais d’une programmation décalée de quelques semaines, et que la majorité des appels au boycott en France concerne les produits israéliens issus des colonies et vendus illégalement sur notre territoire (lire à ce sujet l’excellent article de Dominique Vidal dans Le Monde diplomatique : « Boycott : la contre-offensive d’Israël et de ses amis »).

Faudrait-il plutôt rappeler au CRIF son acharnement, depuis des années, à appeler illégalement au boycott d’un artiste français, un certain Dieudonné M’Bala M’Bala ?

 

Le Président,
Yahia Gouasmi.

© http://demo.partiantisioniste.com/?p=1832
telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/partiantisioniste
01 juillet, 2010 Actualités, Infos antisionistes
2010-07-01T16:44:42+00:00

Commentaires Facebook