Le débat s’embrase autour du franc CFA

Lors d’un rassemblement contre la Françafrique, l’essayiste et chroniqueur Stellio Capo Chichi, plus connu sous le patronyme de Kemi Seba, a symboliquement brulé un billet de 5000 francs CFA.

Ce geste a aussitôt provoqué une plainte de la Banque Centrale des États d’Afrique de l’Ouest et a valu au concerné un bref passage dans les geôles sénégalaises.
Quelques jours après son acquittement, le charismatique militant panafricain et son O.N.G ont rapidement appelé à une mobilisation.

En effet, dans l’objectif d’exprimer la volonté d’autodétermination de la jeunesse africaine, des rassemblements devraient avoir lieu le 16 septembre prochain, dans différentes villes d’Afrique et d’Europe.

Accusé ensuite d’avoir tenu des propos désobligeants,  Kemi Seba a été expulsé du Sénégal vers la France par le gouvernement de Maky Sal dans la nuit du 6 au 7 septembre dernier .

« C’est un combat des prolétaires, des damnés de la terre comme disait Frantz Fanon, contre l’oligarchie financière. L’oligarchie financière n’a pas de couleur, la preuve en est, c’est qu’elle a des partisans noirs « ;

 » Ils savent que j’ai lancé l’appel à la mobilisation du 16 septembre; ils savent que pour nous, ce 16 septembre, tout comme la mobilisation du 19 août, c’est le début d’un printemps africain « , a confié Kemi Seba lors d’une récente interview donnée au Cercle des Volontaires.

Partant du principe que l’un des droits les plus inaliénables d’un peuple est son principe de souveraineté  et la maitrise de son économie propre, le Parti Anti Sioniste constate qu’en ce qui concerne l’Afrique, ce droit est effectivement et quotidiennement violé par des élites aux ordres de nos oligarques sionistes.

Inutile de préciser que le Franc des colonies françaises d’Afrique, rebaptisé en francs CFA, n’a véritablement aucune autre valeur que celle d’une monnaie de soumission, pour ne pas dire de servitude ou d’esclavagisme.
Notons que les pays victimes de cette monnaie mafieuse doivent payer un impôt annuel au trésor français. Et c’est effectivement en se servant des couleurs de notre France, que la mafia sioniste continue sa vocation coloniale en ayant droit de veto dans chacune des trois banques centrales africaines.

 

 

 

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
© http://demo.partiantisioniste.com/?p=19048
telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/partiantisioniste
15 septembre, 2017 Actualités, Infos antisionistes, Vidéos
2017-09-15T17:49:37+00:00

Commentaires Facebook